Une grossesse saine se prépare.

 

Premier Trimestre

Chaque étape de la grossesse est spécifique et diffère dépendant de la personne. Les premiers changements hautement remarquables sont les changements du corps.
Certaines femmes auront bonne mine et maintiendront une certaine vitalité et vie active tandis que d’autres seront mal en point et misérables.

Quelques symptômes

La fatigue : votre organisme a besoin d’énergie pour soutenir la croissance du bébé. Reposez-vous chaque fois que vous en avez l’occasion. Dans certains cas se coucher sur le côté gauche réduit le stress sur l’approvisionnement en sang et en nutriments pour le bébé.

Les changements mammaires : les seins enflent et deviennent sensibles car ils se préparent à l’allaitement. Les aréoles pourraient s’agrandir, devenir plus foncées et se couvrir de petites bosses blanches.

Les nausées et les vomissements : ces manifestations peuvent se produire au début d’une grossesse, plus volontiers le matin, mais elles peuvent durer toute la journée.

Ces symptômes sont parfaitement normaux et ils se produisent au cours du 1er trimestre pour environ la moitié de toutes les futures mamans. Ils se calment habituellement au cours du 2e trimestre bien que certaines femmes les éprouvent pendant toute leur grossesse.

Évitez les odeurs et les aliments qui vous rendent nauséeuse, prenez des repas légers et fréquents et absorbez beaucoup de liquides. Si votre nausée est intense, communiquez avec votre professionnel de la santé ;

Une excrétion de l’urine plus fréquente : ce phénomène courant est provoqué par la pression de l’utérus croissant sur votre vessie. Cette pression peut également provoquer de l’incontinence urinaire (des fuites d’urine) quand vous éternuez, toussez ou riez. Si vous pensez avoir une infection des voies urinaires (une sensation de brûlure, de douleur ou un écoulement), communiquez avec votre professionnel de la santé ;

Des étourdissements : ils peuvent être dus à des changements dans votre système circulatoire et au débit sanguin accru vers l’utérus. Évitez la station debout prolongée et levez-vous lentement après avoir été couchée ou assise. Parmi les autres causes possibles d’étourdissements, on retrouve la déshydratation, le stress et la baisse du taux de sucre sanguin. Si vous ressentez des étourdissements, avisez votre professionnel de la santé de ce symptôme ; bien qu’ils soient courants, ils pourraient être un symptôme d’un autre problème (comme l’anémie) ;

Une accélération du rythme cardiaque : une augmentation du pouls peut se produire au cours de la grossesse à cause du plus grand volume cardiaque nécessaire à l’augmentation de la circulation sanguine vers l’utérus ;

Les brûlures d’estomac, indigestion et autres problèmes gastro-intestinaux : les hormones de grossesse relâchent les muscles, notamment ceux des voies digestives et des intestins, ce qui peut provoquer de l’indigestion, de la constipation et des ballonnements. Essayez de prendre des repas peu copieux à forte teneur en fibres à intervalles réguliers, absorbez beaucoup de liquides, cessez de fumer (vous devriez également éviter la fumée secondaire au cours de votre grossesse) et bannissez les aliments épicés, acides, gazéifiés ou frits susceptibles de produire des gaz.

Une sécrétion excessive de salive : il s’agit d’une affection bénigne qui peut se produire au cours des premiers mois d’une grossesse et qui disparaît spontanément ;
Les veines variqueuses : une enflure des veines se produit le plus fréquemment dans les jambes et elle peut durer pour certaines futures mamans durant tout le déroulement de leur grossesse. Elle est provoquée par l’augmentation du volume sanguin, la pression exercée par l’utérus, le relâchement des muscles entraîné par les hormones de la grossesse. Ces veines peuvent nécessiter un traitement qui les éliminera après l’accouchement. Pour minimiser votre risque d’avoir des veines variqueuses, évitez de porter des bas serrés, de soulever de lourdes charges et de gagner trop de poids.

Des hémorroïdes : les hémorroïdes sont semblables aux veines variqueuses, mais elles siègent dans la région du rectum, selon leur emplacement elles sont internes ou externes et elles peuvent provoquer des démangeaisons, de la douleur ou des saignements.

Un gain ou une perte de poids : la plupart des femmes prennent du poids au cours du 1er trimestre, mais il n’est pas rare que celles qui sont nauséeuses perdent du poids.

Des changements du goût et de l’odorat : les femmes enceintes constatent fréquemment qu’elles perçoivent les goûts et les odeurs avec beaucoup plus d’intensité. Ce phénomène normal peut se traduire par des désirs alimentaires inusités ou par l’évitement de certains aliments ou de certaines odeurs.

Les changements de l’humeur : il se peut que vous ressentiez de l’anxiété, de l’allégresse, de la peur, de la joie, de l’irritabilité, des appréhensions, des sautes d’humeur et même des envies de pleurer. C’est tout à fait normal. Recherchez le soutien et la bienveillance de vos amis, de votre partenaire, des membres de votre famille et de votre professionnel de la santé.

 

Deuxième Trimestre

En plus des changements connus lors du premier trimestre de grossesse, vous connaitrez ces autres symptômes.

Une légère enflure des chevilles et des pieds, et à l’occasion des mains et du visage (un œdème). L’apparition de cette sorte d’enflure est tout à fait normale au cours de la grossesse ; elle est provoquée par une rétention d’eau. Essayez de surélever vos pieds quand vous êtes assise.

Une légère augmentation de la quantité des pertes vaginales. Ce phénomène est fréquent et il peut représenter une mesure protectrice de votre organisme contre les infections vaginales. Les pertes devraient être peu épaisses et blanches et vous devriez communiquer avec votre professionnel de la santé si vous remarquez une différence dans leurs caractéristiques (odeur, couleur, irritation, etc.).

Des gencives plus sensibles qui pourraient saigner quand vous vous lavez les dents en raison de l’augmentation de la circulation sanguine au cours de la grossesse.

Des maux de tête occasionnels. Ce symptôme est lui aussi tout à fait normal et il peut résulter de divers changements physiologiques et émotionnels associés à la grossesse, notamment l’augmentation du volume sanguin et le stress.

Une congestion nasale ou un embarras de la respiration. Ce symptôme est également provoqué par l’augmentation de la circulation sanguine qui mène à une enflure des muqueuses nasales susceptible d’entraîner une congestion et même des saignements de nez occasionnels.

Un essoufflement. Cette sensation est couramment ressentie, elle est due à votre besoin physiologique de transporter davantage d’oxygène pour le développement de votre bébé ;

Des maux de dos. Avec l’augmentation du volume de votre abdomen et l’effet relaxant des hormones de grossesse sur vos muscles, il se peut que votre dos commence à vous faire mal vers la fin du 2e trimestre et tout au cours du 3e.

Des changements cutanés. Votre peau pourrait devenir plus foncée dans les régions où la circulation sanguine est accrue et vous remarquerez peut-être la formation d’une ligne au milieu de votre abdomen .

Des changements de la libido. Les femmes ressentent fréquemment une augmentation de leur libido, peut-être causée par une augmentation de la circulation sanguine et de certaines hormones.

Une tendance à la distraction. Ce phénomène a été surnommé « obscurcissement de la conscience ». Il s’observe couramment durant la grossesse et il est susceptible de s’aggraver à mesure qu’elle se déroule. Bien que sa cause soit inconnue, le corps médical soupçonne le taux d’hormones, le stress et une carence en fer.

Une augmentation du volume de l’abdomen et des vergetures. La distension de l’abdomen est bien évidente, car ce trimestre est celui de la croissance rapide de votre bébé à naître. Vous pourriez prendre environ 5,5 kg ou 6,5 kg durant cette phase de votre grossesse. Votre nombril devrait également commencer à faire saillie ! Des vergetures se produisent chez certaines femmes lorsque la peau s’étire en raison du volume croissant de l’abdomen.

Les contractions de Braxton Hicks. Ces faibles contractions à l’aspect aléatoire sont une indication que votre corps se prépare pour le travail. Elles apparaissent surtout dans la région de l’aine ou même dans la partie inférieure de l’abdomen. Ces contractions sont normales et vous ne devriez pas vous inquiéter à moins qu’elles ne deviennent intenses et régulières, auquel cas vous devriez communiquer avec votre professionnel de la santé ;

Les mouvements du bébé à naître. Vers la fin du 4e mois, vous serez peut-être en mesure d’identifier les mouvements de votre bébé lorsque vous ressentirez une palpitation évocatrice de l’un battement d’ailes d’oiseau ! L’intensité de ces mouvements augmentera dès la fin du 2e trimestre et tout au long du 3e trimestre.
Notez bien que chaque grossesse est différente et que vous pourriez ressentir des phénomènes complètement différents de ceux que ressentent les autres futures mamans.

 

Troisième Trimestre

Le 3e trimestre commence à compter de la 27e semaine suivant le début de votre dernière menstruation. C’est la période pendant laquelle le fœtus complète son développement et devient prêt pour la vie à l’extérieur de l’utérus.
Vous observerez plus ou moins les mêmes changements abordés plus haut pendant le premier et deuxième trimestre.

 

Naissance de Bébé

Complications d’une grossesse
Anémie, Diabète gestationnel, Pré-éclampsie et Eclampsie, Saignements, Travail Précoce.
Il est possible de développer une anémie quand on est enceinte.

 

Revenir au dossier Grossesse et Enfant

Cliquez ici pour consulter tous nos thèmes Santé.