Définition

 

Le cholestérol est une graisse naturelle indispensable à l’organisme. Il est produit en grande partie par le foie, le reste venant de l’alimentation. On le trouve notamment dans les produits d’origine animale tels que les viandes, abats, œufs, poissons, produits laitiers…

Il permet la synthèse de la vitamine D ou de la bile. C’est un constituant de la paroi de nos cellules. Il entre aussi dans la composition de nombreuses hormones, comme les hormones sexuelles.

On distingue plusieurs types de cholestérol :

Le cholestérol LDL (lipoprotéines de Faible Densité) appelé « mauvais cholestérol ». L’excès de cholestérol LDL s’accumule sur les parois internes des vaisseaux sanguins et rend la circulation sanguine plus difficile. Ceci augmente le risque de maladies cardiaques et d’accident vasculaire cérébral.

Le mauvais cholestérol se retrouve principalement dans les viandes grasses, abats, beurre, lait entier, patisseries, charcuteries

 

Le cholestérol HDL (lipoprotéines de Haute Densité) appelé « bon cholestérol ». Il aide a déloger le cholestérol LDL des parois des vaisseaux sanguins facilitant ainsi la circulation du sang et réduisant donc le risque de maladies cardiaques et d’accident vasculaire cérébral.

On retrouve le bon cholestérol principalement dans les poissons riches en oméga 3 tels le maquereau, thon, sardine ou dans des légumes tels le chou, épinard, carotte, tomate, haricot vert, avocat, ail, oignons, poivrons ; ou encore dans le thé vert de par ses propriétés anti oxydantes.

Le cholestérol VLDL produit par le foie et transformé ensuite en LDL dans le sang.

On parle d’hypercholestérolémie lorsque le taux de cholestérol dans le sang est trop élevé.

Le taux de cholestérol est considéré comme élevé quand le risque de maladie cardiaque est élevé. Il se fait à partir de bilans et examens médicaux approfondis. Le tabagisme, le mode de vie, l’âge, les antécédents familiaux sont aussi pris en compte.

 

Facteurs à Risques

Le foie produit la plus grande partie du cholestérol (environ 80%), le reste provenant de l’alimentation. Certaines conditions médicales telles que les maladies du foie ou les antécédents familiaux peuvent donc influencer son fonctionnement.

Certaines maladies telles que le diabète, les problèmes rénaux chroniques, l’hypothyroïdie peuvent également accroître le risque d’hypercholestérolémie.

Aussi certains médicaments tels les stéroïdes, les progestatifs et certains médicaments pour la tension artérielle peuvent accroître le taux de cholestérol.

L’on peut néanmoins faire baisser son taux de cholestérol en perdant du poids, pratiquant une activité physique régulière et en arrêtant de fumer.

Retenez qu’il existe un lien direct entre l’hypercholestérolémie et le risque de maladies cardiaques. Maitriser son taux de cholestérol c’est réduire son risque de maladies cardiaques.

Cliquez ici pour consulter tous nos thèmes Santé.