Description

Les fibromes utérins aussi appelés myomes, sont des tumeurs bénignes (non cancéreuses) qui se forment sur l’utérus.
Cette affection se produit en général chez les femmes en âge de procréer mais elle peut toucher toutes les femmes.

Causes

Leur cause est inconnue mais on pense qu’elle est liée à certaines hormones comme la progestérone, l’œstrogène et les hormones de croissance.
On distingue aussi certains facteurs à risque comme :

  • Le début des menstruations avant 10 ans
  • Les antécédents familiaux de fibromes utérins
  • Les femmes n’ayant pas encore d’enfant

La plupart des fibromes sont petits et ne sont accompagnés d’aucun symptôme. Leur taille, nombre ou emplacement peut néanmoins créer des problèmes. Dans certains cas ils exercent une pression sur la vessie provoquant ainsi une fréquente envie d’uriner. Ils peuvent aussi s’appuyer contre les intestins et causer des constipations.

Symptômes

Certaines femmes n’auront aucun symptôme tandis que d’autres ressentiront des symptômes dépendant du volume, du nombre et de leur emplacement.
Parmi ces symptômes, l’on distingue :

  • Des saignements menstruels et prolongés (ménorragies)
  • Des saignements en dehors des règles (métrorragies)
  • Des douleurs menstruelles
  • Des pertes vaginales
  • De la constipation ou des douleurs rectales
  • Douleurs pendant les rapports sexuels
  • Des douleurs dans le ventre ou le dos
  • Des fréquentes envies d’uriner
  • Une infertilité ou des fausses couches à répétition

Il est à noter que les symptômes les plus fréquents sont les saignements de l’utérus et les douleurs au moment des menstrues.

Traitement

Pour les femmes ne présentant pas de symptômes, il n’y a pas de traitement à proprement parler, juste un suivi médical.
Le traitement dépend de l’âge, de l’état de santé général, du type, du volume et de l’emplacement des fibromes, et aussi de la volonté d’avoir des enfants.
En cas de règles douloureuses, le médecin peut prescrire des médicaments pour diminuer les saignements. Il pourra aussi prescrire des anti-inflammatoires non-stéroïdiens pour soulager la douleur.
Il existe aussi les opérations chirurgicales telles:

La myomectomie qui consiste à enlever le fibrome utérin. L’utérus reste intact mais peut être fragilisé. Les femmes ayant subi cette opération peuvent être sujettes à des ruptures d’utérus. Au cours d’un accouchement donc, le médecin dans ces cas proposera une césarienne.
L’hystérectomie qui est l’ablation totale de l’utérus. Très souvent en cas de ménopause et dépendant de la sévérité de l’affection, le médecin pourra la recommander.
L’embolisation des fibromes est une technique chirurgicale qui permet d’assécher les fibromes sans les enlever.

Cliquez ici pour consulter tous nos thèmes Santé.