La fièvre de l’enfant

La fièvre n’est pas une maladie à proprement parler mais plutôt le signe d’une maladie. La plupart du temps, la fièvre indique que l’organisme de votre enfant se bat contre une infection virale ou bactérienne.

Le degré de fièvre n’est pas lié à la gravité de la maladie. Ainsi, une forte fièvre peut accompagner un simple rhume tandis qu’une légère fièvre peut accompagner une méningite.

Un enfant ayant une fièvre légère, mais qui est irritable ou somnolent est plus inquiétant qu’un enfant qui présente une forte fièvre mais qui conserve un bon état général.

En règle générale si l’enfant a une température rectale de 38,5°C, est de mauvaise humeur, n’a pas d’appétit, somnolent, manque d’énergie au point de ne pas jouer, il faut consulter un médecin.

 

Troubles ORL

Les troubles ORL sont les troubles qui affectent l’oreille, le nez et les sinus ainsi que la gorge et le cou.

Les plus fréquents chez l’enfant sont l’otite, le rhume, l’angine.

La rhinopharyngite (rhume)

C’est l’une des infections ORL les plus courantes chez l’enfant. Elle est très contagieuse.

C’est une inflammation des muqueuses du nez et du pharynx généralement provoquée par un virus. Elle débute souvent par un mal de gorge, accompagné d’une légère fièvre et provoque éternuements, écoulements, et obstruction nasale.

C’est une maladie bénigne qui disparait en général en moins de 10 jours. Cependant, une surinfection bactérienne peut entraîner des complications (otite ou laryngite).

 

L’otite

C’est une infection ou inflammation de la peau ou de la muqueuse de l’oreille qui peut être d’origine virale ou bactérienne.

Elle survient en général à la suite d’un rhume, l’infection se propageant par le canal de la trompe d’Eustache et siégeant au niveau du tympan. Elle se manifeste par de fortes douleurs au niveau de l’oreille et de la fièvre.

Sous traitement médical, elle se guérit en une semaine en moyenne.

Une otite mal soignée peut entraîner une otite persistante et occasionner une perte d’audition.

L’otite en elle-même n’est pas contagieuse mais se transmettant par un rhume, elle prédispose l’enfant à la développer.

 

La laryngite

Elle se caractérise par une inflammation du larynx (organe de la phonation situé au niveau de la gorge) et est généralement d’origine virale. Elle est souvent précédée par un rhume et est courante chez l’enfant.

Elle peut provoquer une toux irritante et sèche, des problèmes à avaler et des difficultés respiratoires.

Avec un traitement adapté, elle guérit en moins d’une semaine en moyenne.

 

Troubles digestifs

La diarrhée du bébé

La diarrhée est un problème très fréquent chez l’enfant.

Elle peut être causée par des virus, des bactéries, des parasites, une réaction à certains aliments ou un déséquilibre de la flore intestinale. Elle provoque d’importantes pertes en eau et sels minéraux et peut par conséquent entraîner une déshydratation sévère.

En cas de déshydratation il faut consulter un médecin.

Dans la plupart des cas, la diarrhée ne nécessite pas de traitement médical et disparait d’elle-même en quelques jours mais dans les cas d’infection bactérienne ou parasitaire un traitement médical est nécessaire.

En règle générale, la réhydratation rapide avec des solutés et une reprise de l’alimentation permettent d’affronter les diarrhées aigües.

Ne donnez en aucun cas vos médicaments que vous utilisez pour la diarrhée à votre enfant.

 

Quelques conseils pour prévenir la diarrhée

Lavez les mains de votre enfant au savon soigneusement et fréquemment.

Lavez bien les fruits et légumes avant de les cuisiner.

Evitez de boire de l’eau si vous n’êtes pas sûrs de sa propreté

 

Les régurgitations

Les régurgitations du bébé sont fréquentes et sans danger. Elles sont mêlées de lait et de salive. Elles surviennent généralement juste après la tétée, lorsque le contenu de l’estomac remonte vers l’œsophage parce que l’anneau (le cardia) qui empêche les aliments de remonter de l’estomac vers la bouche est encore immature.

C’est aussi pour cela que les régurgitations sont appelées Reflux Gastro-Œsophagien. Elles sont sans douleur chez le bébé et et ne compromettent pas la croissance du bébé.

Il faut bien faire la différence avec les vomissements, les régurgitations se font sans effort.

Si l’enfant est de bonne humeur et qu’il continue à prendre du poids, il n’y a aucune raison de s’inquiéter.

Dès que l’enfant se tient debout, en général vers l’âge de 9 mois, les régurgitations devraient diminuer ou cesser.

 

Quelques conseils pratiques

Si l’enfant souffre de reflux réguliers, certains de ces conseils peuvent être utiles.

Surélever légèrement son lit de façon à ce que la tête soit surélevée par rapport à l’estomac

Séparer les repas pour lui permettre d’évacuer l’air. Garder ensuite le bébé à la verticale.

Si le bébé est allaité, le lait maternel demeure le lait idéal pour l’enfant.

Si l’enfant est en âge de consommer, essayer des aliments solides.

 

Revenir au dossier Grossesse et Enfant

Cliquez ici pour consulter tous nos thèmes Santé.